4 équipes partenaires : 18 personnes
Subvention : 400 keuros

3 équipes de l’Institut Curie :
• INSERM U 653
• UMR 144
• Service Hospitalier
Université Pierre et Marie Curie

Campagne 2007-2013 : MICEMICO (Migration cellulaire en milieu confiné)

Stratégie innovante de bio-capture micro-nano invasive porté par Ana-Maria LENNON-DUMENIL (Institut Curie)

Les différents organes du corps humain sont composés de cellules (par exemple cellules du foie ou cellules musculaires). Parmi les propriétés essentielles des cellules figure leur capacité à se déplacer en se frayant un chemin dans l’espace très dense formé par les organes, comme dans un gel visqueux où il n’y aurait aucun vide. C’est ce qu’on appelle la migration cellulaire en milieu confiné.

Celle-ci est fondamentale pour notre survie : sans elle, les cellules du système immunitaire ne pourraient se rendre sur les lieux d’une blessure ou d’une invasion et assurer la défense de l’organisme et la réparation des tissus.

Mais dans le cancer, la migration cellulaire devient une arme à double tranchant : c’est elle qui va permettre aux cellules cancéreuses de se déplacer, d’envahir plusieurs organes, et de former ainsi des métastases, première cause de décès lié au cancer.

Pour la première fois, une équipe de chercheurs de réputation internationale dans différentes disciplines scientifiques va s’attaquer à ce problème afin de comprendre les mécanismes complexes de la migration cellulaire en milieu confiné. Ces nouvelles connaissances seront utilisées afin de stimuler la « bonne » migration des cellules immunitaires et bloquer la « mauvaise » migration des cellules cancéreuses, avec l’espoir de développer des nouveaux traitements pour les patients atteints de cancer.

Ainsi, grâce à l’engagement et au soutien de la Fondation Toulouse Cancer Santé, physiciens, biologistes et médecins auront travaillé main dans la main dans un objectif commun : la lutte contre le cancer.

MICEMICO