1ère Chaire Bio-informatique pour la recherche en immuno-oncologie à l’Oncopole de Toulouse

10.10.18 Non classé

La Fondation Toulouse Cancer Santé, l’Inserm et l’Institut de Recherche Pierre Fabre lancent la première Chaire « bioinformatique » pour la recherche en immuno-oncologie à l’Oncopole de Toulouse.

Véra Pancaldi, physicienne experte de la biologie des systèmes, sera intégrée au Centre de Recherches en Cancérologie de Toulouse adossé à l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse Oncopole.

Ses travaux contribueront au rayonnement international de ce campus médico-scientifique unique en Europe.

La Fondation Toulouse Cancer Santé et l’Institut de Recherche Pierre Fabre financent chacun à hauteur d’un million d’euros la « Chaire » sur une durée totale de 5 ans.

 

Projet de recherche en un coup d’œil

Hétérogénéité en immuno-oncologie : approches par épigénomique et par modélisation de réseaux.

Notre équipe se consacre à l’étude des rapports patients / cancer, et plus particulièrement à la façon dont le système immunitaire du patient interagit avec la tumeur. Les thérapies qui ciblent directement ce type d’interaction ne fonctionnent que sur certains patients et souvent pendant un temps limité, avant qu’ils ne développent une résistance à leur traitement.

Notre objectif est de comprendre comment la variabilité observée entre patients, dans les tumeurs et dans les interactions tumeur/hôte, affecte l’efficacité de ces thérapies. Nous utilisons des approches bio-informatiques comprenant des méthodes de Big Data, des simulations, de la modélisation et, en particulier, la théorie des réseaux.

Dans ce but, nous nous proposons de réunir plusieurs types de données sur différentes cohortes de patients. Pour chaque patient, l’expression des gènes sera caractérisée, autant que les modifications de l’ADN et la présence de cellules immunitaires dans le microenvironnement tumoral. Ce programme de recherche vise à découvrir de nouvelles approches thérapeutiques et à mieux comprendre les interactions cellulaires dans le microenvironnement tumoral.

En savoir plus : https://www.crct-inserm.fr/en/21-v-pancaldi-2/

Article précédent

Club des partenaires de la Fondation