Cancer du pancréas : un nouveau marqueur de sensibilité aux anti-cancéreux

Porté par Jérôme Torrisani, Chargé de Recherche au Centre de Recherches en Cancérologie de Toulouse (Oncopole)


Jérôme Torrisani, Chargé de Recherche au Centre de Recherches en Cancérologie de Toulouse (Oncopole)

Le cancer du pancréas est la 4ème cause de décès par cancer. Son pronostic vital désastreux résulte de l’absence de signes cliniques spécifiques et de marqueurs de diagnostic précoce. Il n’y a ainsi pas de traitement efficace à ce jour pour ce cancer.

Ce projet de recherche a pour but de démontrer que l’identification d’une protéine particulière peut servir de biomarqueur et prédire la réponse aux traitements par chimiothérapie afin de permettre un meilleur ciblage thérapeutique.

Ce projet de recherche a pour but de démontrer que l’expression de l’E3 ubiquitine ligase TRIP12 (Thyroid Hormone Receptor Interacting Protein 12) répond aux critères d’un marqueur prédictif de réponse aux chimiothérapies du cancer du pancréas pour permettre un meilleur ciblage thérapeutique.

En effet, TRIP12 est un inhibiteur-clé du système de réparation des dommages de l’ADN par NHEJ (Non-Homologous End Joining). L’équipe du CRCT a montré une grande hétérogénéité d’expression de cette protéine dans les cas d’adénocarcinomes pancréatiques humains. Il est vraisemblable que l’expression de TRIP12 confère une sensitivité accrue des cellules cancéreuses pancréatiques aux chimiothérapies.

C’est la question à laquelle les chercheurs vont répondre dans ce projet. Ils détermineront également les mécanismes moléculaires qui contrôlent la chimiosensibilité cellullaire induite par TRIP12 ainsi que les mécanismes responsables de l’hétérogénéité d’expression de TRIP12 dans les cas de cancer du pancréas.

 

 

33 000 €

Subvention allouée par la Fondation ( juillet 2018 )




Je soutiens ce projet